TOP NEWS
Découvrons le Carnaval de Notting Hill
Divertissement Ecrit par Lyne Ecrit le 02 Dec 2020 à 16:43

Découvrons le Carnaval de Notting Hill

L’origine du carnaval de Notting Hill

Le carnaval à l’origine est pour promouvoir l'intégration de sa communauté et calmer les tensions. Il fut initié dans les années 1950, alors que le Royaume-Uni avait subi de gros dommage suite à la Seconde Guerre mondiale, le pays fit venir des immigrées en majorités caribéennes pour sa reconstruction.

Ils occupaient l’Ouest de Londres dans des conditions de grande pauvreté et faisaient face à des tensions raciales qui avaient fini par provoquer en mai 1959, l’assassinat du jeune Kelso Cochrane par un groupe d'extrémistes. Suite à cela, Claudia Jones lança en 1959 le slogan « l’art d'un peuple est la genèse de leur liberté ».

Elle rassemble avec succès les artistes et habitants de Notting Hill le dernier week-end du mois d'août. Mais les années suivantes l'événement se déroule sans grand intérêt. En cela, Rhaune Laslett, une résidente du quartier, relance le carnaval en 1966, date considérée comme la réelle naissance de la fête. Néanmoins, le carnaval fut l’objet de nombreux affrontements pour l’interdit, mais a tout de même survécu et génère chaque année près de 100 millions de livres.

 

Le Carnaval de Notting Hill aujourd’hui

De nos jours, les célébrations débutent avec « J’ouvert », venant des mots français « jour » et « ouvert », une session de musique dont le concours de tambours métalliques : « Panorama Steel Band competition » durant lequel les meilleurs groupes du Royaume-Uni viennent s’affronter sur scène et ont chacun dix minutes pour remporter le trophée très convoité du “National Champions of Steel” et de danse non-stop dans la nuit de samedi à dimanche.

En outre, le carnaval débute officiellement le dimanche matin par le cortège des tambours métalliques “The procession of Steel”, ainsi que le défilé des enfants. Certains participants se peignent le corps avec de l'huile et de la boue, une tradition créée à Trinidad au XVIIIe siècle, geste symbolique qui permet de repousser les démons.

Cependant, le grand défilé à lieu le lundi jour férié au Royaume-Uni, des costumes flamboyants dans le style plumes et paillettes, des chars de toutes les couleurs et des centaines de stands vendant de la nourriture provenant des quatre coins du monde, le tout dans une ambiance dansante par les quarante sonos diffusant du reggae, du R'n'B ou du funk.

Partage: