INFOS FLASH
Event225.ci | publicité ITFORUM
  

ACTUALITES

Sur l'article :

   Zoom sur les journées de African Digital Week

African Digital Week 2018

 --- Suite des journées

Abidjan zoom les Journées de ADW, modelés de transformation digitale au Sénégal  et en  Côte d’Ivoire.

 

Jeudi , Jour de la Cérémonie Officielle de Lancement suivi de différentes interventions des panélistes a eu lieu

Prévu pour 9h nous avons commencé à 10h avec la série d’allocutions.

Il est à signifier que le Président de l’Assemblée Nationale et le Président du CGECI se sont faits représentés.

Le modèle de transformation digitale au Sénégal

Le modèle de transformation digitale au Sénégal, c’est une vision partagée entre les acteurs du secteur du numérique. Cette vision est le numérique pour tous et partout avec un secteur privé dynamique a-t-on signifié lors d’un panel sur le thème : « Quelles régulations pour le développement de l’économie numérique en Afrique ? » avec pour présentation l’Etat des lieux de la régulation des secteurs principaux économique en Afrique


Les prérequis de cette vision de digitalisation c’est d’abord : 
–  Les cadres juridiques
–  L’économie du savoir ou le capitale humain c‘est-à-dire la culture et la compétence
–  La sécurité dans les secteurs du numérique
Dans la pratique, cela représente 4 axes 
– La connectivité partout en terme d’infrastructure et accessible en terme de coût,
– La digitalisation du service administratif du gouvernement,
– La diffuser des usages du numérique dans tous les secteurs d’activités,
– La volonté politique pour faciliter le développement de l’écosystème du numérique surtout pour le secteur privé. 

Objectif en termes de développement, c’est la création d’emploi et promouvoir l’entrepreneuriat dans tous les secteurs d’activités.

Le modèle de transformation digitale en Côte d’Ivoire

Le modèle ivoirien a pour objectif de vulgariser les usages du numérique dans tous les secteurs afin d’accroître la productivité, réduire les coûts, améliorer la bonne gouvernance.

 Le modèle ivoirien, c’est d’abord :

–  Les infrastructures
–  La production de contenu
–  Le capital humain 
–  La sécurité dans le secteur du numérique et le cadre juridique

C’est aussi la gouvernance électronique pour une administration numérique érigée en modèle de développement qui s’élabore à travers un processus en quatre étapes :


1- Une phase informationnelle, qui passe par une présence accrue sur le web à travers un site de portail statique rendant plus transparent les informations et les processus administratifs.
2- La deuxième phase consiste à amener la première à une phase d’interaction basique avec différents services de l’Administration. 
3- La troisième phase est celle qui permet à l’usager d’effectuer sa transaction en ligne sans avoir besoin de se déplacer
Enfin,

4- la quatrième phase est celle où les processus administratifs sont pleinement simplifiés, où l’interopérabilité est effective entre les administrations ;

Le Ministre ivoirien de la communication de l’économie numérique et de la Poste Bruno Nabagné Kone dans son discours avons retenu un brin essentiel qui est : « nous devons faire du digital une opportunité face au manque de ressources au niveau de l’enseignement, au niveau médical avec la faiblesse de manque d’offre médicale…. C’est donc le moment d’intégrer des métiers digitaux ».